L’objectif de cette réunion internationale : élaborer des recommandations juridiques porteuses de protection de l’environnement et de les faire prendre en compte par la Conférence de Rio + 20 en juin 2012. Le droit est l’instrument indispensable pour traiter les deux thèmes de Rio : « l’économie verte » et « le cadre institutionnel du développement durable ». La réunion entend ainsi :

  • contribuer à faire progresser le droit de l’environnement,
  • renforcer son application,
  • conclure de nouvelles conventions.

L’émulation collective de cette 3e réunion mondiale doit préfigurer celle de la prochaine Conférence de Rio : une ambition au service du vivant et de l’humanité.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site démocratie et participation.