Si l’objectif de limiter le réchauffement en dessous de 2°C mis en avant par les experts scientifiques du GIEC a été acté par la communauté internationale à Cancun, les annonces faites par les différents pays restent insuffisantes à ce jour pour espérer atteindre cet objectif. La table ronde du 18 juillet portant sur les enjeux de la prochaine conférence sur le changement climatique, à Durban, doit aborder les questions en cours, avec l’ensemble des acteurs concernés (chercheurs, ONG, entreprises, collectivités locales) et apporter des pistes de solutions concrètes et innovantes. « Quel chemin possible vers 2050 », telle sera la principale question posée, lors de cette table-ronde, au Dr Pachauri, Président du GIEC.

Consultez le programme de cette table-ronde sur le site du Ministère du Développement Durable.