Nouvelle donne dans le monde du stockage de l’énergie électrique… Aux enjeux scientifiques des nouvelles batteries et supercondensateurs se mêlent désormais des évolutions économiques et environnementales. Quels impacts pour les industries et les marchés ? Le 16 juin dernier, lors de l’atelier de l’Observatoire organisé au Collège de France, Jean-Marie Tarascon1 avait réuni autour de lui quatre spécialistes du stockage pour aider les entreprises à saisir les opportunités de cette révolution en marche.

Pourquoi assiste-t-on à une telle révolution ?

Parce que, comme le souligne Jean-Marie Tarascon, « il va être nécessaire de doubler la production énergétique, sans pour autant élever ses émissions de CO2 ». Cet enjeu passe nécessairement par la maîtrise des énergies renouvelables (ENR). « Or, savoir gérer les ENR suppose de savoir stocker l’énergie. Il n’y aura donc pas de transition énergétique sans stockage de l’énergie électrique. »

Parce que les technologies de stockage, plus performantes et plus compétitives, ouvrent des perspectives non seulement pour compenser l’intermittence des renouvelables sur les réseaux électriques, mais aussi dans le domaine de la mobilité électrique en pleine croissance. Et peut-être d’autres encore dans le futur.

Enfin, parce qu’au-delà de l’évolution technologique, les attentes évoluent et les modèles économiques se transforment sous l’effet de ruptures qui mêlent technologie, big data et objets connectés et où les industriels auront plus que jamais un rôle à jouer.

Au sommaire :

1. Face aux enjeux durables, les perspectives inédites du stockage de l’énergie électrique

Jean-Marie Tarascon, professeur au Collège de France et directeur du RS2E, présente l’évolution des nouvelles batteries et les grands tournants qui se dessinent déjà en matière de stockage d’énergie électrique. Lire la suite…

2. Strockage de l’énergie électrique : les défis technologiques des nouvelles générations de batteries

Sébastien Patoux, responsable du Service des Technologies Batteries au CEA-Liten, rappelle les grandes étapes pour passer du concept des nouvelles batteries à l’application et les contraintes à intégrer en amont pour trouver des modèles performants. Lire la suite…

3. Puissance et récupération d’énergie, les promesses des supercondensateurs

Patrice Simon, professeur à l’université de Toulouse et directeur-adjoint du RS2E, explique le rôle essentiel des supercondensateurs et les moyens d’optimiser leur densité d’énergie. Lire la suite…

4. Photovoltaïque + stockage de l’énergie électrique : la prospective des solutions couplées

Yann Laot, Energy Storage & Smart Grid Manager TOTAL New Energies, analyse les évolutions du secteur de l’énergie sous le double effet du développement des ENR et du stockage de l’énergie électrique à coûts décroissants. Lire la suite…

5. La valeur ajoutée des nouvelles batteries sur les réseaux électriques

Stéphane Lascaud, directeur général de EDF Store & Forecast, revient sur des expériences de stockage de l’énergie électrique pour le réseau déjà à l’œuvre et sur les bénéfices apportés par ces solutions pour lisser la production et compenser les variations de fréquences induites par les ENR. Lire la suite…

POUR ALLER PLUS LOIN

1 Professeur au Collège de France, directeur du RS2E